Myriam StephensDirectrice générale

TITRE DE MA FORMATION : Baccalauréat en enseignement du français et de l’histoire au secondaire, Université de Montréal, 1999. DESS en administration scolaire, Université de Montréal, 2007. Formation continue en droit des affaires, leadership de gestion, marketing et développement stratégique, HEC Montréal. La gestion du risque est un créneau d’expertise autodidacte depuis 2011 qui s’est affirmé et consolidé le 16 mars 2020…

MON TALENT CACHÉ :  Je connais (presque) toutes les chansons de Madonna et de Bon Jovi par coeur. Je suis une féroce concurrente en matière de karaoké de salon et peux même vous surprendre avec des classiques heavy metal. Mon répertoire est assez large, on m’appelait jadis la “Paul Houde” de la musique. 

MON PLAISIR COUPABLE : Le gin… je me suis initiée à la mixologie le 16 mars 2020 ou l’art de se faire un nouveau “drink” presque tous les soirs. J’ai découvert les perles du marché québécois en matière de spiritueux et fait le tour des brasseries artisanales de la Gaspésie. À ma retraite, je me lance dans la culture brassicole, sur une terre, loin, loin, dans le bas du fleuve!

JE SUIS LE/LA MEILLEUR(E) COLLÈGUE PARCE QUE… : je sais m’entourer des meilleurs. 

MA DEVISE : Ce que je dis à mes proches : « Ne laisse personne te convaincre que tes rêves sont trop grands », ce que je dis à mes collègues : « L’impossible d’aujourd’hui sera possible demain », ce que je me dis à moi-même : « Je ne perds jamais; je gagne ou j’apprends » (Nelson Mandela). Cela étant dit, à l’ère de la nouvelle mode « tronc », je crois urgent que tous adoptent la devise de Charles Valsan.