Myriam Stephens – Directrice générale

Mme Stephens détient un baccalauréat en enseignement du français et de l’histoire au secondaire, et poursuit une maîtrise en administration scolaire à l’Université de Montréal. En prémisse à sa carrière d’enseignante, Mme Stephens a œuvré au ministère de l’Éducation du Québec à la Direction de l’évaluation en tant que correctrice des épreuves uniques.

Pendant 8 ans, elle a enseigné le français dans un collège privé de l’ouest de Montréal où elle a occupé diverses fonctions parallèles à la gestion des activités éducatives et pédagogiques, puis développé une expertise dans le cadre du programme d’éducation internationale qui lui a permis de conduire une formation sur le projet interdisciplinaire.

De 2007 à 2010, Mme Stephens a relevé le défi de la direction des services pédagogiques avant d’occuper le poste de directrice générale du Collège Citoyen.

Ce Collège, notre maison…

Le Collège, c’est ma maison… Je veux qu’elle soit belle, chaleureuse, accueillante, invitante. Il m’arrive de laisser la poussière dormir sur la table, il m’arrive de voir courir les moutons sur le sol, il m’arrive de tracer mon nom sur le carreau sale, mais comme il est bon de m’y retrouver.

Quand j’ouvre la lourde porte qui protège son cœur, j’entends les rires qui bourdonnent, j’hume son parfum de craie, je vois la foule qui s’affaire, j’étreins les mains qui se tendent vers moi, je goûte au bonheur. Cette maison, petite, colorée, pétillante, me protège des intempéries et m’abrite de son toit. Elle me garde bien d’en refaire la fondation, car elle est solide malgré le vent qui y a soufflé et malgré la pluie qui l’a lavée.

Ma maison a accueilli bien des gens : ses bâtisseurs ont inspiré sa mission, ses habitants ont créé son âme, ses amis ont nourri sa passion, ses visiteurs ont admiré sa beauté. Les autres l’ont jalousée, car ma maison est unique et originale, ma maison est la plus belle, car c’est avec toi, mon élève, que je la construis, c’est avec toi que je la partage. Parce que notre maison porte nos joies et nos peines.

Notre maison, notre Collège, forge notre identité et nos souvenirs. Ce Collège, c’est le tien, et même lorsque tu l’auras quitté, après tant de matins où tu y seras entré, ce Collège sera ton repère, fort, puissant et édifiant. Ce Collège, notre maison, t’aura donné plus que l’instruction. Il aura contribué à forger la confiance et l’estime qui font de toi une personne épanouie.

Et quand tu t’en iras au loin, même dans le brouillard ou la pénombre, tu verras sa cheminée qui fume et sa fenêtre qui luit, car cette maison guide ton chemin et éclaire ton avenir…

Besoin d’informations ?

0